photo palais des papes

Le Palais des Papes d’Avignon fait partie des plus grands palais gothiques classés comme patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. À la fois structure défensive et résidence papale, il a été construit par les neuf papes qui se sont succédé aux cours du XIVe siècle. Bâtie en seulement 75 ans, la cité des papes compte vingt-cinq lieux les plus visités au monde. Auparavant, il fut un écrin culturel, une caserne militaire et une scène de théâtre qui pouvait accueillir des expositions fascinantes.

photo palais des papes 1

Pourquoi les papes ont-ils choisi Avignon ?

Situé au nord de la ville sur un cap rocheux, le palais de papes est à la fois majestueux, monumental et somptueux. Il est considéré comme un symbole de la puissance de la chrétienté durant le Moyen Âge. Les papes ont choisi Avignon parce que la ville avait une politique stable, mais également à cause de sa position plus centrale par rapport à Rome aux yeux du monde chrétien.

De plus, le pont d’Avignon connu sous le nom du pont Saint-Bénézet était autrefois un carrefour stratégique entre l’Italie et l’Espagne.

Le palais des papes, un monument historique

Clément VI et Benoît XII étaient les principaux fondateurs du palais des papes, mais c’était à partir de 1335 qu’il fut édifié en moins de trente ans. Ce palais est vu comme un emblème du rayonnement des églises chrétiennes au XIVe siècle. Avec ses 15 000 m² de surface et ses vingt-cinq lieux, ce monument historique constitue la plus grande forteresse gothique de l’occident.

Matteo Giovannetti était l’artiste italien qui s’occupait des décors des fresques mythiques des appartements privés des papes, ainsi que de l’ornement de la scène de théâtre. Le palais peut accueillir 500 000 visiteurs chaque année. Et durant les visites, il propose aux invités des animations culturelles régulières telles que des visites à thèmes et des expositions thématiques et pédagogiques. Par exemple, pendant la saison estivale la grande chapelle est occupée par une grande exposition d’art, et au mois de juillet les représentations du festival d’Avignon se déroulent dans la Cour d’Honneur du Palais.

jardin palais des papes

Le palais des papes d’Avignon aujourd’hui

Avant la construction du palais actuel, c’est Clément V qui emménage à Avignon en 1309. À son tour, Jean X le succède en réalisant des travaux d’agrandissement de l’ancien épiscopal et confirme l’installation des pontifes à Avignon. Et c’est Benoît XII, le nouveau pape élu en 1334 qui décide de construire un nouveau palais en Avignon.

Auparavant, le palais était appelé « vieux palais ». Il comportait les appartements privés des papes, la tour du pape, les galeries du cloître, la tour du pape…

À partir de 1343, Clément VI en tant que nouveau pape, poursuit l’aménagement du château en multipliant les chantiers tels que la construction des nouvelles tours, la cour d’honneur, une nouvelle principale, une aile de la grande audience… C’est cette partie qui fut appelée « palais neuf ».

Cet autre côté du palais est imbriqué dans le « palais vieux » de Benoît XII et l’embellissement des jardins ainsi que le raffinement des décors sont très particulièrement soignés.

jardin rocher des doms

Il existe aussi des « antipapes » à Avignon

Innocent VI succède à Clément VI et poursuit les ouvrages sur les chantiers. Quant à Urbain V qui fut élu en 1362, il ne s’installe que huit ans à Avignon avant de retourner à Rome, l’endroit où il raisonne que le Saint-Siège doit y résider.

Malheureusement, l’insécurité régnait à Rome et il fut obligé de revenir à Avignon où il mourut après quelque temps. C’est alors Grégoire XI qui a pu rétablir en 1376 le siège de la papauté à Rome. Après sa mort, une grande rupture éclate et divise en deux obédiences la chrétienté pendant 50 ans.

Durant cette période de séparation, deux « antipapes », Benoît XIII et Clément VII vivaient toujours à Avignon alors que les autres pontifes s’installent à Rome.

Après les papes, l’armée prend possession du palais

À partir de 1402, le palais des papes n’abrite plus aucun seigneur pontife. Il est désormais géré par les représentants des papes et se dégrade très vite en quelques années à cause d’un manque d’entretien.

Ensuite, le bâtiment a été attribué à l’armée au siècle suivant. Le palais a été aménagé pour accueillir des troupes militaires, ce qui a détérioré une partie des décors fabuleux.

Mais aujourd’hui, l’existence de plusieurs restaurations dans le château ravive toute sa splendeur. Le monument est désormais ouvert au public afin de découvrir les chapelles, les cloîtres, les fresques inestimables, les tours, etc.